Español Inglés Francés Alemán

  • 2 DSC_7311 1600x550x300
  • CLAUSTRO COLEGIATA 1600X550X300
  • cuesta rehoya 1600X550X300

Río Corbones

#Turismo

 

TYPOLOGIE

DE SENTIER

DÉNOMINATION

DURÉE

DISTANCE

SL-A 160

RÍO CORBONES

1 heure et 46 min

6,2 km

 

Le sentier commence juste à côté de la ferme de la Ratera Nueva, et prend le dernier tronçon du chemin du Moralejo. En poursuivant par ce chemin, on arrive à l’ancestral puits situé à l’intersection du chemin Chinchal, lequel on dépassera pour aboutir à la ferme de l’Almendro, entouré d’oliviers. Quand on aperçoit la ferme, on prend le chemin d’entrée pour border la ferme et continuer jusqu’à abandonner les terrains agricoles de l’olivier et pénétrer dans le mont rempli de maquis méditerranées, d’oliviers sauvages et de lentisques de reboisement. On continue par le chemin qui borde le ravin du ruisseau de la Cana. Au fond du ravin, on peut apprécier la végétation typique des rives. En poursuivant par ce paysage abrupt, on arrivera à une clôture avec une porte (qu’on ouvrira et fermera après avoir passé) et on contemplera comme le paysage commence à changer jusqu’à arriver à la grande plaine de la rivière entre des genêts et des palmiers nains. Il s’agit de la rive de la rivière Corbones, où on commencera à profiter d’un paysage bucolique composé de peupliers avec des eucalyptus au fond et du bosquet d’un ancien verger avec des figuiers, des grenadiers et des oliviers centenaires. Les ruines de l’ancienne ferme complètent ce beau paysage où le son de l’eau de la rivière Corbones, embrouillée entre les tamaris, se mêle avec le chant du pic-vert qui habite entre les peupliers. Sans doute, on se trouve dans l’un des cadres les plus beaux de nôtre grande méconnue Sierra Sur, catalogué comme « lieu d’intérêt communautaire » et habitat naturel d’un grand nombre d’espèces de la faune et la flore. En plus, ce lieu garde toujours des anciennes histoires qui racontent comme l’eau du Corbones était utilisée pour faire fonctionner des célèbres moulins, comme le molino de las monjas (moulin des moniales), qui recevait des voisins venus de partout.

Marécage de la Riviére Corbones

La rivière Corbones prend sa source dans la province de Málaga, à Cañete la Real, sur les flancs des Sierras de Blanquilla, Mollina et los Borbollones.

Le réservoir de la rivière Corbones, qui afflue au fleuve Guadalquivir sur sa rive gauche, appartient en majeure partie à la municipalité de La Puebla de Cazalla.

Ce réservoir appartient à la Confédération Hydrographique du Guadalquivir (Sevilla) et il a été construit en 1994.

La superficie de son lit est de 300 km 2, le volume du réservoir est de 74 hm 3 et la superficie du réservoir est de 330 hectares.

Le barrage est fait de béton compacté. L’hauteur des fondations est de 71 m et la longueur de la crête est de 220 m. Ce barrage a été construit avec trois objectifs : contrôler le lit de la rivière, fournir aux différents villages de la Sierra Sur et utiliser l’eau pour l’arrosage.

Son territoire correspond à la région montagneuse subbética, au sud de la province, région de topographie accidenté, avec des collines parmi lesquelles on trouve des vallées formées par les ruisseaux et les affluents de la rivière Corbones. Le climat est doux, avec influence méditerranée. La végétation naturelle est composée par de pâturage et de fourré, unis avec des chênes verts dans certains points. Parmi les cultures agricoles, on trouve principalement l’olivier. L’existence d’une végétation naturelle conservée, la présence de la rivière Corbones et des affluents et ses forêts galeries composent la qualité du paysage de ce cadre. Les caractéristiques topographiques de la zone font de lui un espace égaré seulement perceptible à l’intérieur de ses alentours.

Sendero KML

Descargar